.

Blablade et Marché de Tigné

jeudi 17 avril 2008 par admin1

Malheureusement, le soleil n’était pas de la partie, mais qu’importe puisque cela n’a pas perturbé les marcheurs décidés à découvrir Tigné !

Un guide expert et intéressant en la personne de Sylviane, a su nous faire admirer et partager sa connaissance pour ce charmant village qui a gardé son caractère authentique.

L’origine du nom Tigné provient du latin « ignis » qui signifie « feu ». Or, le sol à Tigné contient beaucoup de calcaire, qui serait brûlant pour la vigne. Ce calcaire, est du falun, sable coquiller qui s’est formé dans la mer au miocène,à la fin de l’ère tertiaire, il y a environ 10 à 15 millions d’années. Finalement ce falun ne doit pas être si néfaste que ça pour la vigne, les nombreux champs de vigne et les caveaux de dégustation témoignent du contraire.

Passage obligé devant le château d’un célèbre acteur, coup d’œil à la petite statue du puits, contour du village par de petites rues en passant devant de magnifiques propriétés restaurées, puis assez surprenant : le cimetière. On entre par une petite porte en arcade, et là on se retrouve dans un autre monde de calme, de tranquillité, de sérénité. Des buis taillés en forme élancée vers le ciel, de vieilles tombes d’autres siècles encastrées dans la verdure qui épouse leurs formes : De toute beauté !

Retour au village en passant par un sentier faisant découvrir un lavoir, où les mères Denis locales venaient bien sûr, battre leur linge, mais aussi "battre de la goule", bien avant qu’Internet ne permette aux Potselistes de faire de même.

Détour par les ruelles encaissées aux murs mousseux qui laissent entrevoir les caves taillées dans le falun.

Notre guide, ainsi qu’Eric, avaient préparé une surprise de taille : descente dans leur cave troglodyte datée de 1850, table avec des vins du pays : Sauvignon, rosé de Loire, rosé d’Anjou, Cabernet rouge, Coteaux du Layon sur une table éclairée aux bougies. Dans la cheminée dansaient les flammes d’un feu de sarments de vigne, qui dans les yeux des selistes, ajoutaient des lueurs de joie, à moins que ce ne soit les premiers verres qui faisaient leurs effets. Là, hors du temps, nous n’étions pas pressés de partir, dégustant le pain de Sylviane, bavardant de tout et de rien...

Il est vrai que Tigné est un village hors du temps : Intemporel. Est-ce pour cela que l’enseigne du magasin d’Armelle porte ce nom ? A ce propos, il est temps de rejoindre la Salle des Fêtes où Armelle nous attend pour fêter l’ouverture de sa nouvelle boutique, en nous offrant l’apéritif.

Là nous retrouvons les autres Selistes venus pour le pique nique qui s’est déroulé comme d’habitude dans un joyeux brouhaha (nous étions quand même plus de quarante !).

La bourse d’échanges s’est déroulée dans une ambiance formidable où les plantes étaient à l’honneur (normal c’est le printemps !) mais pas seulement. Beaucoup, beaucoup, beaucoup de monde pour ce marché où beaucoup d’échanges ont eu lieu. Pour certains, bien sûr, quelques Tufs en moins , mais plein de bonheur en plus, et ça, ça n’a pas de prix !

Merci à Sylviane, pour cette fraîche mais combien agréable blablade (traduction : ballade en blablatant ) et à Véro qui reconnaitra une grande partie de sa prose librement adaptée par Gilles.

A venir bientôt : d’autres photos dans la partie réservée aux adhérents.


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 10035

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Activités  Suivre la vie du site Marchés ou BLE : Bourses Locales d’Echanges   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2c + ALTERNATIVES

Creative Commons License