.

Questions fréquentes *

samedi 9 juillet 2011 par admin1

Les Tufs finalement c’est une monnaie comme des euros ?

Non le tuf n’est pas une monnaie, c’est une unité d’échange. Une monnaie peut se capitaliser, se dévaluer, pas le tuf. Une monnaie peut rapporter des intérêts, pas les tufs. Au Sel il n’y a pas d’aggios !


Les échanges de services c’est du travail au noir ?

Non, d’ailleurs à Tuffe et Faluns, notre charte indique que les membres du SEL s’engagent à ne pas offrir dans les échanges les services qu’ils proposent au public dans le cadre de leur activité rémunérée.
Certains SEL acceptent le travail des professionnels. Dans ce cas le professionnel doit déclarer en euros son revenu en estimant sa correspondance avec les unités du Sel et payer la TVA. Par exemple, si je suis garagiste, je peux aider quelqu’un à repeindre sa cuisine sans rien déclarer, mais si je répare sa voiture, je dois le déclarer.
Le SEL ne nuit pas au commerce local : si Marie demande à Bernard de l’aider à retapisser son appartement parce que ses fins de mois sont difficiles, c’est un autre artisan ou commerçant qui bénéficiera de l’argent économisé par Marie.
Plus il y a de convivialité et de rencontres, plus il y a d’échanges, plus se créent des liens de proximité, entraînant de nouveaux échanges. Au SEL on a coutume de dire que le lien vaut plus que le bien.


Mais moi je n’ai rien à proposer !

C’est ce que dit chaque nouvel adhérent ! Pourtant chacun possède une richesse à donner aux autres : faire de la pâtisserie, du bricolage, proposer les noix de son jardin, raconter des histoires aux enfants, écouter celui qui a un gros coup de cafard. Tout le monde, enfants, retraités, chômeurs, a quelque chose à proposer. Il suffit d’être à l’écoute de ses différences.
C’est fou ce qu’on peut découvrir alors comme nouveaux échanges.


Dans mes échanges, dois-je privilégier un adhérent dont le compte est très positif ?

Est-ce à dire qu’un adhérent dont le solde est très positif est plus digne de confiance qu’un autre dont le solde est nul, voire négatif ??
Absolument pas !!! Les comptes en tufs (unités de compte locales) ne peuvent et ne doivent pas être assimilés à des comptes bancaires en euros !! Ces deux types de comptes n’ont absolument rien de comparable.
Pour une offre similaire, il serait d’ailleurs plus logique de privilégier l’adhérent qui a le solde le plus bas.


Tout à l’heure j’ai entendu quelqu’un dire "Tu me le tuffes combien ?" Qu’est-ce que ça veut dire ?

Ah oui, ici il y a des mots tabous : vendre, acheter. Au SEL je n’achète pas, je ne vends pas : j’échange. Et à Tuffe et Faluns on a pris l’habitude de dire : je tuffe, tu tuffes, il tuffe, nous tuffons... tu connais la suite...tu verras ça viendra vite...

Oui, tu ... très souvent on se tutoie au Sel, c’est plus simple... et ça facilite les liens...


* Texte librement adapté de la FAQ d’un SEL de Paris.


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 10035

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Guide d’adhésion   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2c + ALTERNATIVES

Creative Commons License